bandeau

Histoire...

lundi 11 décembre 2006

Voici l’histoire d’un petit garçon qui s’appelait Théo. Il se réveilla un matin et demanda à sa mère : « Maman, comment ce se serait s’il n’y avait pas de personnes à la peau noire dans le monde ? » Sa mère réfléchit un moment et répondit à son fils : « Mon arçon, suis-moi pour la journée et allons voir comment cela se passerait s’il n’y avait pas de Noirs dans le monde. Alors, va t’habiller et nous pourrons partir. »

Théo courut à sa chambre pour mettre ses vêtements et ses souliers. Sa mère lui jeta un coup d’oeil et dit : « Théo, où sont tes souliers ? Et puis ces vêtements sont tout fripés, mon garçon. Je dois les repasser. »

Mais quand elle alla chercher la planche à repasser, celle-ci avait disparu. « Tu vois, c’est Sarah Boone, une femme noire, qui a inventé la planche à repasser et Jan E. Matzelinger, un Noir, a inventé l’embauchoir. Bon allez, dit-elle, va vite arranger tes cheveux. » Théo courut dans sa chambre pour se peigner, mais le peigne n’était plus là. « Tu vois, c’est Walter Sammons, un Noir, qui a inventé le peigne. » Théo décida de se brosser les cheveux, mais la
brosse avait disparu. Eh oui, c’est Lydia O. Newmann, une Noire, qui a inventé la brosse.

Eh bien, c’est quelque chose à voir, pas de souliers, des vêtements fripés, les cheveux en bataille (même ceux de maman !). Sans les inventions de madame C. J. Walker pour les soins des cheveux, vous imaginez le tableau !

La mère dit alors à Théo : « Terminons tous les travaux à faire autour de la maison et nous irons ensuite à l’épicerie. »

Théo devait balayer le sol. Il balaya et balaya et balaya. Mais quand il alla chercher la pelle à poussière, elle n’était plus là. Vous voyez, c’est Lloyd P. Ray, un homme noir, qui l’a inventée.

Théo balaya donc le tas de poussière jusqu’à un coin de la pièce et le laissa là. Il décida ensuite de laver le plancher, mais la serpillère avait disparu. Eh oui ! c’est un Noir, M. W. Stewart, qui l’a inventée.

Théo appela sa mère « maman, je n’ai vraiment pas de chance. - Eh bien, mon fils, lui dit-elle, laisse-moi terminer mon lavage et nous préparerons notre liste d’épicerie. »

Quand le lavage fut fini, elle voulut placer le linge dans la sécheuse, mais celle-ci n’était plus là. C’est parce que la sécheuse a été inventée par M. George T. Samon, un homme noir.

La mère demanda alors à Théo de prendre un crayon et un papier pour noter la liste d’épicerie. Théo courut chercher le papier et un crayon mais remarqua que la mine était cassée. Décidément, ils n’avaient pas de chance, car c’est John Love, un Noir, qui a inventé le taille-crayon.

Sa mère alla donc chercher un stylo, mais il n’était pas là non plus car c’est William Purvis, un Noir, qui a inventé le stylo.
D’ailleurs, c’est Lee Burridge qui a inventé la machine à écrire, et W.A. Lovette qui a inventé la machine à imprimer.

Théo et sa mère décidèrent de partir pour l’épicerie. Quand Théo ouvrit la porte, il remarqua que l’herbe était très haute. Vous savez, la tondeuse a été inventée par John Burr, un homme à la peau noire.

Ils montèrent dans l’auto mais celle-ci ne pouvait pas démarrer. En effet, c’est un Noir, Richard Spikes, qui a inventé la transmission automatique et Joseph Gammel, lui, a raffiné le système de combustion interne. Ils remarquèrent d’ailleurs que les quelques autos qui
roulaient entraient en collision car les feux de irculation ne marchaient plus. C’est Garrett A. Morgan, qui a inventé le feu de circulation, et il était Noir.

Il se faisait tard. Il marchèrent jusqu’à l’épicerie, firent leurs courses et rentrèrent à la maison. Mais quand ils voulurent ranger le lait, les œufs et le beurre, ils remarquèrent que le réfrigérateur avait disparu : c’est John Standard, un Noir, qui a inventé le réfrigérateur. Ils laissèrent donc la nourriture sur le comptoir. C’est à ce moment là que Théo remarqua qu’il commençait à faire plutôt froid. Sa mère voulut mettre le chauffage en route, mais savez-vous quoi ? C’est Alice Parker, une Noire, qui a inventé la fournaise. Et même en été, ils n’auraient pas eu plus de chance puisque c’est un Noir, Frederick Jones, qui a inventé l’air conditionné.

Il était presque l’heure à laquelle le père de Théo revenait du travail. D’habitude, il prenait l’autobus. Mais il n’y en avait pas, car le précurseur du bus, le trolley, a été inventé par un autre Noir, Elbert R. Robinson. D’habitude le père de Théo prenait l’ascenseur pour se rendre à son bureau, au 20e étage. Mais il n’y avait pas d’ascenceur, car c’est un Noir, Alexander Miles, qui a
inventé l’ascenseur. D’habitude, il ramassait aussi le courrier, mais il n’y en avait plus, car la boïte aux lettres a été inventée par Philip Downing, un homme à la peau noire. Et c’est William Barry qui a inventé la machine à timbrer et dater le courrier.

Théo et sa mère s’assirent dans la cuisine, la tête dans les mains.
Quand le père de Théo arriva, il leur demanda « Pourquoi êtes-vous assis dans le noir ? »

Pourquoi ? Eh bien, parce que c’est un homme noir, Lewis
Howard Latimer, qui a inventé le filament à l’intérieur de l’ampoule électrique.

Théo avait rapidement appris ce que serait le monde sans les gens noirs. Il va sans dire que s’il était malade et avait besoin de Charles Drew, scientifique noir, qui a trouvé comment conserver le sang, ce qui a permis de réaliser la première banque de sang dans le monde. Et si un membre de la famille avait eu besoin d’une chirurgie
cardiaque, cela n’aurait pas été possible sans Daniel Hale Williams, un médecin noir, qui réussit la première chirurgie à cœur ouvert.

Alors, si vous vous êtes déjà demandé, comme Théo, où nous en serions sans ces gens noirs ? Eh bien, c’est pas compliqué... Nous serions encore dans le noir !

Adaptation par Élisabeth Crozier


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 412774

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’Ethiopie  Suivre la vie du site Culture et traditions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License