bandeau

Eténèsh WASSIE

jeudi 27 septembre 2007

Eténesh WASSIE au Double Six à LYON Vaise, en compagnie du « Tigre des Platanes » le dimanche 7 octobre, à 19h.

Dire qu’Eténèsh Wassié a la modestie des humbles et la majesté des justes n’est pas simple excès d’emphase. Les yeux mi-clos, Eténèsh se laisse conduire où sa voix éraillée l’emporte (nous emporte), poignante, terrassante, colossale petite soeur de Piaf et Billie Holiday. Mais le registre des déchirures ne saurait la satisfaire, et elle peut tout aussi bien, sans prévenir, précipiter le tempo après une ballade qu’on aurait souhaitée interminable. C’est cet art consommé de l’entertainment, vertu cardinale de l’azmari avec son brio dans l’improvisation, qui gouverne chaque soirée dans les meilleurs azmaribét d’Addis. C’est dans différents bistrots de Datsun Sèfèr qu’Eténèsh officie, selon son humeur - ou celui des tenanciers.

Pour écouter Eténèsh Wassié : éthiopiques 18, Asguèbba ! Buda Musique
Album | sorti le 16/03/2004
« Asguèbba ! » est une apostrophe courante des « Azmaris » des cabarets d’Addis Ababa pour inviter à entrer dans la danse, comparable au « Va dentro » des Latinos. Les Azmaris sont ces chansonniers, ces menestrels, rois et reines des chaudes nuits éthiopiennes, avec leurs rythmes effrénés, leurs lamentos poignants, leurs paroles au double sens où voisinent les allusions sexuelles et les critiques drôlatiques du pouvoir. Fronde, libertinage, « entertainment » et blues...Les chants sont accompagnés au « mèssenqo » (vielle monocorde), au « krar » (lyre populaire) , au tambour « kebero », à l’accordéon. Ces enregistrements constituent la suite du volume 2 de la collection Ethiopiques, intitulé « Tètchawèt ! » (« amuse-toi ! »).


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 412774

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’Ethiopie  Suivre la vie du site Culture et traditions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License