bandeau

Groupes de travail AG 2012

Assemblée générale du 1 Avril 2012
lundi 4 juin 2012

{{<span style="color:#000080;">Groupe de Lyon A.G. du 1<sup class="typo_exposants">er</sup> Avril 2012</span>

Sonia Hemingray, Danièle Collet, Famille Leroux, Famille Chassel, Famille De Sousa

1) Il semble avant tout nécessaire de lister tous les membres de Passerelle du secteur de Lyon ;
ce secteur comprend la zone de Lyon, du nord Isère (ex :Villefontaine) et l’Ain.

2) Marie Laure Chassel se propose de faire le lien entre la commission communication et le groupe de Lyon pour récupérer les infos et les faire circuler.
Ex : spectacle le 20 Avril à Villefontaine organisé par SOS enfants d’Ethopie.

3) Nous avons listé un certains nombres d’actions qui se font déjà sur le Lyonnais soit par le groupe de Sophie Rizet soit par Amitié franco ethiopienne.
Ex : vide grenier, marché…
D’autres idées ont émergé :
ventes groupées de cerdon,
loto clef en main,
soirée-jeux de société pour fédérer les familles,

Finalement le groupe s’est positionné sur cette dernière idée
se connaître d’abord, se rencontrer de manière conviviale, se repérer en rassemblant les groupes déjà existants,
et les actions suivront sans aucun doute.

Première action envisagée : organisation d’un pique-nique à Trévoux le 13 mai prochain. Sébastien Guillermin se charge de trouver le lieu (collège de Trévoux) et Marie-Laure Chassel se charge des mails pour convier les « lyonnais ». L’objectif est d’essayer d’initier une dynamique de groupe.

L’entrée au C.A. de Sébastien Guillermin et l’entrée de Marie-Laure à la com com sont des atouts indéniables pour donner un essor à ce groupe.

{{<span style="color:#000080;">Groupe de la Drôme - A.G. du 1<sup class="typo_exposants">er</sup> Avril 2012</span>

Personnes présentes : Alain Paret, Mr et Mme Dreveton, Mr et Mme Junck, Mr et Mme Torinesi, Mr et Mme Giol, Mr et Mme Duperrier, Benoit Bremont, Sandrine Reboud, Maud Wathlé.

But de notre rencontre : créer un ou des événements au profit de Passerelle pour 2012

Plusieurs projets ont émanés de nos discussions communes :

1) un projet déjà avançé avec Isabelle Paret et la famille Bremont :
Une demi journée conte d’Ethiopie et concert Rock animé par le groupe musical de Benoit Bremont.
La journée du 18 novembre a été retenue sous condition de la disponibilité de la salle de Perrins ou Saint Verand. Alain Paret et Sandrine Reboud se chargent de vérifier ce point.
Concernant les contes, Sandra Eymenier-Junck connait une conteuse professionnelle à qui elle va demander ce qu’il est possible de faire. Sandra reviendra vers moi dés qu’elle aura les infos.
A noter que Sandra fait partie d’un collectif d’artistes qui organise des spectacles pour jeune public et tout public. Si conteuse professionnelle pas dispo ou pas ok, nous pourrons voir avec sa troupe ce qu’il est possible de faire pendant cette demi journée ou aussi durant une autre journée.

2) Mr et Mme Torinesi, passionnés par la photo on t proposé de réaliser un calendrier qui sera vendu au marché de noel 2012 avec des photos de paysages et portrait d’Ethiopie. Pour cela Olivier Torinesi fera une sélection de 150 photos à partir des photos demandées aux 15 dernières familles Dromoise parties en Ethiopie (10 photos par famille). Olivier se chargera de faire une sélection de 30 photos environ sur ces 150 photos reçues. Nous nous reunirons ensuite pour choisir 12 photos.
Les 150 photos devront nous être parvenues pour mi juin. Sélection définitive pour fin aout des 12 photos. Composition et mise en page réalisé par Olivier. Il connait également un imprimeur à qui nous pourrons demander des tarifs et les comparer aux nombreux sites internet.
Merci à tous d’avoir participé à cette réunion très constructive.

Maud Wathlé

AG 2012
1er/04/2012

{{<span style="color:#000080;">Groupe aide aux fratries - A.G. du 1<sup class="typo_exposants">er</sup> Avril 2012</span>

Présents : Marie Bernard, Martine Germain, Claire et Laurent Lebrun , Caroline Meilhat et Laurent Loiseau, Martine Ribeaud, Sabine Veyron, Emmanuel Wathlé

Les questions soulevées reflètent les différents stades de la relation aux familles biologiques de nos enfants. Les participants ont témoigné de leur propre expérience afin d’apporter un soutien plus qu’une réponse : chaque cas est différent, il n’y a pas de recette générale.
Le seul point commun est l’aide que peuvent apporter ceux qui ont une petite expérience pour rester dans l’ordre du raisonnable, et la position de Passerelle qui rappelle que seule l’aide à l’enfance (santé,vie quotidienne et scolarisation) peut faire partie des projets donnant lieu à déduction fiscale.

1er stade : l’information sur l’existence de la famille biologique peut être donnée avant l’arrivée de l’enfant. Mais parfois elle se révèle plus tard : comment réagir ?
Il faut prendre le temps de « digérer » cette info, et il n’y a pas de règle établie sur le contact à établir, chaque famille doit prendre sa décision sans notion de culpabilité.
Il semble cependant important d’avoir la possibilité d’en parler , et la commission fratries peut être un lieu d’échanges naturel.

2e stade : comment retrouver la mère, ou la grande sœur, ou le reste de la famille dont le dossier porte mention ou qu’on voit sur une photo jointe ?
-on peut écrire au directeur du centre dont vient l’enfant en faisant passer la lettre par la secrétaire du Toukoul lors d’un voyage de parents. Un email de contact peut permettre la réponse du directeur.
-on peut aller sur place en voyage familial et mener l’enquête et/ou rencontrer la famille avec l’aide du chauffeur qui nous accompagne. Cette 2e solution a souvent porté ses fruits. Cette démarche a été faite par 4 des familles présentes, et une 5e est en partance l’été prochain .
-cette démarche ne peut être faite que par la famille adoptive, et non par Passerelle, car c’est une décision d’ordre privé

3e stade : comment évaluer l’aide à apporter ? Il y a pu avoir des abus, ou des tentatives d’abus . Passerelle peut aider à chiffrer les besoins définis en fonction du projet décrit dans un court document. Il faut établir un contrat clair avec la famille, donnant des objectifs précis et un chiffrage correspondant .
Cependant, il est parfois difficile de voir la frontière entre les besoins réels et l’assistanat. C’est moins simple que ça en a l’air, même avec un contrat.

4e stade : comment envoyer cette aide ?
-par le biais de Passerelle dont le représentant à Addis peut déposer les fonds sur le compte bancaire de la famille éthiopienne
-par tout autre moyen : Western Union, personnes -relais sur place ,…

5e stade : comment être sûrs que les fonds sont bien utilisés ?
Il est important de mettre en place une forme de retour d’information . Internet le permet , il y a des cybercafés où des messages peuvent être envoyés, afin d’avoir des photos des enfants, des scans de diplômes, de livrets scolaires, etc…
Si le contrat n’est pas rempli totalement que fait-on ?

{{<span style="color:#000080;">Groupe "Artisanat / Marché de Noël A.G. du 1<sup class="typo_exposants">er</sup> Avril 2012</span>

Arnaud Belleville, Johanne Bouchut, Martine Just, Alain et Joëlle Grasset, J. Charles Bernard, Lionel Renaud, Céline Moinet (Cholez), Claire Lebrun et Paul Darmet.

Responsables de secteurs :
Arnaud Belleville pour l’Isère, Isabelle Paret pour la Drome (à confirmer), Christine Lutz pour le Rhône, Lionel Renaud pour les Savoies, J. Charles Bernard pour l’Ain.
Panneaux Passerelle :
Faire un fond de stand plus simple avec quelques mots clés et quelques photos/ indiquer la provenance des objets (acede, Burrayou…)
les posters de présentation Passerelle sont à simplifier pour le marché. Les transmettre à Johanne qui fera une proposition.
Prévoir une banderole par secteur ou jupe de table (2mx50cm) ou aquilux (1m30x50cm) – voir devis Johanne/ Alain

Présentation

  • voir présentoirs à foulards et à bijoux (Lionel) –Idée d’utiliser un « Séchoirs à chaussettes » (Céline)
  • collecter des boites à chaussures pour faire différents étages.
  • faire une fausse installation test que l’on prendrait en photo pour expliquer à tous comment installer. Stand 4mx2m. Voir où sont passé les tissus rouges du marché (Joëlle les a lavé mais ne sait plus à qui elle les a donné ensuite ?)

Ce que l’on vend :
il y a trop de choses – stand fouillis.
Alimentaire : miel – confiture
Thé
Epices : Berbéré+ recette (acheter 500g ou 1 kg à reconditionner 15-20 cl) – mitmita
bière à prospecter pour manifestations hors marché de Noel

Artisanat :
Un inventaire de ce qui se vend est à faire. Paul donnera à Johanne les feuilles de carnets du marché de noël afin qu’elle fasse une synthèse
Lionel a un catalogue complet de l’artisanat.
Décision de programmer une réunion pour choisir l’artisanat que l’on souhaite vendre afin de constituer des listes d’achat pour les voyages prévus en Ethiopie (2 avant l’été et un vers l’automne).
Une réunion est programmée le vendredi 4mai à20h chez Arnaud Belleville 28 rue de la chaumière à Voiron (04.76.65.08.27)


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 384316

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Vie de l’association  Suivre la vie du site Assemblée Générale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License