bandeau

La musique pour le droit des femmes

lundi 25 juin 2018 par O. Lavoisy

Parler de la musique éthiopienne serait presque un cliché si le thème n’ouvrait pas des perspectives originales pour plonger dans ce pays qui nous est cher. Connaissez-vous Yegna ?

Des jeunes femmes qui montent une association pour défendre leur cause, avec force musique, un soutien international fluctuant mais un succès patent...

Ici présenté en anglais dans un article du Guardian, le groupe Yegna, qui signifie « notre » en Amahrique, est composé de 4 chanteuses dont les spectacles leur permettent de parler du mariage des enfants (presque 1 fille sur 5 est mariée avant l’âge de 15 ans), de la violence et de l’importance de l’éducation. Elles chantent, elles mettent des mots sur des expériences, elles suscitent l’enthousiasme chez les jeunes.

Cinq filles : Lemlem, Mimi, Melat, Sara, Zebiba armées d’une grande ambition depuis 2013 pour faire réfléchir et, peut-être, faire évoluer les mentalités... Parfois décrites avec un brin de condescendance comme les Spices girls éthiopiennes, ayant reçu le soutien de l’équivalent britannique du ministère de la coopération et du développement international qui leur fut retirée en 2017, elles ont su rebondir.

Écoutez.


Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 412777

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’Ethiopie  Suivre la vie du site Culture et traditions   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License