bandeau

Portrait de Tamiru

lundi 25 juin 2018 par O. Lavoisy

Qui est le directeur du Burrayou et le tout prochain « Country Manager » ?

Tamiru Nega Anberbir est le directeur du centre de Burrayou. Il va prochainement prendre en charge, en plus de son travail de directeur, les fonctions de Country Manager, suite au décès d’Atsede Guta qui remplissait jusqu’en avril dernier ce poste. Il s’agit d’une représentation légale de SOSEE auprès des autorités éthiopiennes, de nature assez politique.

Tamiru a donc un rôle essentiel. Ceux et celles qui l’ont rencontré ont apprécié sa bienveillance et sa droiture. C’est un interlocuteur de qualité, réellement engagé dans ses missions auprès des jeunes qui lui sont confiés. C’est pourquoi nous avons aujourd’hui envie de lui rendre hommage.

Originaire d’Arsi en région Oromo, Tamiru qui est marié et père de deux filles, a aujourd’hui 55 ans. Ayant suivi des études brillantes, il est plusieurs fois diplômé, notamment en sociologie et administration sociale à la faculté d’Addis, ainsi qu’en management d’entreprise à l’Open University Business School. Il a en outre suivi plusieurs formations complémentaires en Éthiopie et à l’étranger, dans différents domaines : santé, droit des femmes et des enfants, lutte contre la pauvreté, gestion de projet, SIDA, etc.

Tamiru a travaillé pendant 19 ans dans différentes organisations gouvernementales à des postes de coordinateur, manager d’équipes et superviseur de projets. Il a par exemple travaillé à coordonner la mise en place de programmes de l’UNICEF concernant les droits de l’enfant et l’aide aux enfants orphelins et vulnérables.

Après cette carrière au service de l’état, Il a intégré l’organisation SOSEE et a été consécutivement le manager d’abord du Toukoul, ensuite de Gelan de 2009 à 2011, et enfin de Burrayou.

Tamiru est donc l’homme de la situation pour porter nos projets et sans doute la personne la plus compétente pour tisser un partenariat avec les autorités et la communauté locale. C’est pourquoi le collectif EDT lui fait confiance, comme en témoigne cette rencontre récente avec Maria Richet (Présidente EDT) et Jean-François Gillet (trésorier EDT).

Tamiru s’engage au quotidien pour la prise en charge des 293 jeunes de Burrayou, soit :

dans la partie orphelinat (7 à 12 ans)

  • sont pris en charge 60 garçons et 32 filles.
  • dont 11 enfants sont handicapés ; 9 sont scolarisés dans des établissements spécialisés.
  • et 14 enfants porteurs du VIH (9 garçons et 5 filles) qui restent logés sur place.

dans la partie VTPC (13 à 18 ans ou plus)

  • sont en Foster family (familles d’accueil) 174 jeunes.
  • dont 27 sont en recherche d’emploi.
  • et 16 continuent leurs études universitaires et sont logés sur place.

27 jeunes porteurs du VIH sont logés dans 7 maisons louées à proximité du centre de Burrayou.


Tamiru avec Jean-François Gillet et Maria Richet.