bandeau

L’orphelinat du TOUKOUL

dimanche 2 mars 2008
  • L’orphelinat principal « Toukoul 1 »

Il a été construit à Addis Abéba à partir de 1989, à l’initiative de Jacqueline et Yves FEREZ, expatriés français, afin d’apporter une réponse au problème des enfants abandonnés, et plus particulièrement des bébés.

Ce Centre a d’abord été constitué en 1990 d’une crèche permettant de soigner et de prendre en charge 50 petits (0 à 5 ans) ;
Parallèlement, un ensemble d’une dizaine de containers avaient été aménagé afin d’accueillir 150 enfants plus grands (jusqu’à 14 ans).
En janvier 1998, a été mis en service un nouveau bâtiment en dur avec un rez de chaussée destiné aux activités périscolaires et trois étages permettant d’assurer un hébergement plus confortable pour ces enfants.
A partir de Septembre 2007, les grands enfants (à partir e 6 _ 7 ans) ont été transférés au nouvel orphelinat de Burrayou et le dernier étage du bâtiment en dur a été aménagé pour recevoir aussi des bébés de 0 à 2 ans.
A partir de Septembre 2009, les enfants de 2 à 5/6ans ont été transférés au nouvel orphelinat de Gelan

Début 2010, il y avait une centaine de bébés de 0 à 2 ans

  • L’orphelinat « Toukoul 2 » sera fermé en juillet 2010 et tranféré dans l’orphelinat du « Toukou l » Il se situe dans des bâtiments loués à 500 mètres environ du Toukoul 1.
    Il accueille les enfants qui arrivent des différents centres d’accueil répartis dans tout le pays.
    A leur arrivée des centres, les enfants y reçoivent les premiers soins de base et fesaient les divers examens qui permettent d’établir un premier bilan de santé. Divers traitements sont mis en route éventuellement.
    Lorsque le bilan est établi et satisfaisant (au sens que le bébé ou l’enfant n’a pas de maladie contagieuse, il est transféré au Toukoul 1
  • L’orphelinat « Toukoul 3 »a été fermé début 2010 et transféré à Gelan dans le bâtiment appelé « Clinique HIV »

Il était situé dans une villa louée, à 2 km environ du « Toukoul 1 ». Il hébergeait tous les bébés séropositifs de moins de 2 ans. Ils y reçoivaient des soins appropriés avec un personnel nombreux. Lorque leur séropositivité disparaissait, ce qui se passe dans environ un cas sur deux, ils rejoignaient alors le « Toukoul 1 »

  • Le fonctionnement des divers orphelinats

Le fonctionnement est assuré par un directeur et du personnel éthiopiens, sous le contrôle de SOS Enfants Ethiopie.

  • pédiatre, infirmières,
  • baby-sitters (garde 24h/24), ;
  • personnel pour les services généraux : approvisionnement, entretien, gardiennage, chauffeurs.

Le budget est intégralement financé par les associations françaises et leurs bienfaiteurs, complété par l’expédition régulière de produits de première nécessité, dans la limite permise par les autorités locales.

- La vie quotidienne :

Les petits, dont l’état de santé à leur arrivée est souvent précaire, nécessitent des soins médicaux appropriés à chaque cas et une attention constante 24 h /24.


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 370684

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Adoption  Suivre la vie du site Orphelinats   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License